Biographie rapide de Current 93

Publié le par NoWay

Biographie rapide de Current 93


Débuté en 1982, Current 93 est le projet artistique du poète et artiste anglais David Michael Bunting, né en Malaisie en 1960, et qui fut dès son plus jeune âge passionné de religion. Envoyé en Angleterre pour y faire ses études, il s’immerge de plus en plus dans l’étude de textes religieux, puis se passionne pour l’ésotérisme et l’occultisme, et en particulier pour Aleister Crowley et ses écrits (d’où viendra le nom de Current 93).

Arrivé à Londres après son diplôme universitaire, il rencontre quelques personnes et artistes intéressés par la musique industrielle alors à ses débuts et liés à des groupes comme Throbbing Gristle, Whitehouse et Nurse With Wound, tout en s’impliquant dans l’Ordo Templi Orientis, organisation mystique en rapport avec Crowley (toujours !). Il devient aussi l’ami de Genesis P-Orridge, membre créateur de Throbbing Gristle avec qui il participera à Psychic TV, et qui lui donnera son surnom de ‘Tibet’ (suite à sa passion pour la langue et la culture de ce pays), qui deviendra ensuite son nom d’artiste (il est parfois revenu au simple ‘David Michael’ ces dernières années).

Le groupe, qu’on peut classer dans la musique expérimentale, enregistre en 1983 leur 1er EP, LAShTAL, composé de boucles sur cassette, de sons industriels, de bruits étranges, de cris, de hurlements et de textes influencés par l’occultisme, le satanisme et des influences shaman. Le tout aboutit à une musique profondément intense et dérangeante, marquée par le mal et la souffrance, dont ils exploreront les facettes jusqu’en 1986 avec des albums comme Dogs Blood Rising ou Nature Unveiled.

Décidé à ne pas répéter sans fin la même démarche, David Tibet lance Current vers une orientation nouvelle, appelée période ‘folk apocalyptique’, avec des instruments acoustiques ou classiques et des voix atonales, le tout influencé par des recherches sur les musiques et les rythmes de chansons et de comptines enfantines, la mythologie nordique et la musique traditionnelle anglaise. Le 1er album de cette période sera Svastika for Noddy en 1988, et sera suivi par Thunder Perfect Mind en 1992 puis All The Pretty Little Horses (Theinmostlight) en 1996. Ils sont peu à peu passés d’une sorte de death folk simple mais assez inquiétante à une musique hautement émotionnelle notamment influencée par la musique médiévale. La poésie, le personnage et la philosophie de David Tibet sont de plus en plus au cœur des disques.

Après le succès de  Pretty Little Horses, il décide qu’il est arrivé aussi loin qu’il le peut dans la voie qu’il avait exploré ces dernières années, et se lance avec Soft Black Stars en 1998 dans une veine moins démonstrative, plus intimiste et plus sombre, basée sur une importante utilisation du piano. Tibet ralentit très sensiblement la production de nouveaux albums du groupe, même si un grand nombre de live, d’inédits et de morceaux remixés ou remasterisées (souvent puissamment valables d’ailleurs) sont sortis ces dernières années, seul Sleep Has His House en 2000 en étant véritablement un. Current 93 réalise par contre un grand nombre de concerts dans lesquels ils revisitent leur répertoire, et qui sont en général tout simplement excellents. Le renouveau arrive finalement en 2006 avec l’album Black Ship Ate The Sky qui marque un véritable retour de l’inspiration de Tibet, et quasiment leur meilleur album depuis 10 ans, même si l’on est sur certains morceaux revenus au néo-folk du début des 90’s.

Il faut noter que si Current 93 est le projet personnel et que David Tibet est le seul véritable membre permanent du groupe, il a été tout au long de ses albums et de ses live accompagné d’un groupe changeant de musiciens dont certains sont eux-mêmes des artistes majeurs de la scène underground et expérimentale des 20 dernières années, tels Steve Ignorant de Crass, Tony Wakeford de Sol Invictus, Nick Cave, Björk, Douglas P. de Death In June, John Balance de Coil, Steve Stapleton de Nurse With Wound et bien d’autres, les 3 derniers groupes mentionnés ayant d’ailleurs été extrêmement proches de Current et de David Tibet (collaborations, splits…). A noter que Steve Stapleton est sans doute le membre, excepté Tibet lui-même, le plus important du groupe puisque ce dernier a même déclaré à quelques occasions qu’il en était une composante permanente.

 

Discographie (ultra) sélective de Current 93 :

 

LAShTAL (L.A.Y.L.A.H. Antirecords 01, 1984) : Enregistré en 1982 mais sorti uniquement 2 ans après, le premier 12’’ 3 titres de Current, époque malsaine et bruitiste. Pièce rare.

Nature Unveiled (L.A.Y.L.A.H. Antirecords 04, 1984) : LP 2 titres, mélange de chant grégoriens, de voix sataniques, d’ambiance d’église et de sons industriels et bruitistes. Incroyablement intense et perturbant. Un sommet de la 1ère période du groupe.

Dogs Blood Rising (L.A.Y.L.A.H. Antirecords 08, 1984) : LP 5 titres axé sur le thème du cauchemar. ‘Evil, evil, evil !’, comme disent certains fans.

In Menstrual Night (United Dairies, 1986) : Un autre grand album de la période ‘dure’ de Current.

Imperium (Maldoror, 1987) : Un des albums les plus expérimentaux du groupe, alors en période de transition. Toujours aussi sombre, mais les instruments acoustiques et le côté ‘folk’ apparaissent.

Christ And The Pale Queens Mighty In Sorrow (Maldoror, 1988) : Mélange de sons expérimentaux et de ‘ballades’, un des albums les plus éthérés de Current, surtout à cette période.

Earth Covers Earth  (United Dairies, 1988) : Excellent album de la période folk poétique de Tibet et son gang.

Swastikas For Noddy (L.A.Y.L.A.H. Antirecords, 1988) : Album superbe et assez étrange, considéré comme le premier de la période ‘death folk’ du groupe.

Thunder Perfect Mind (Durtro, 1992) : Doté d’un line-up assez incroyable, Current enregistre un de ses plus grands albums d’apocalyptic folk. Indispensable.

All The Pretty Little Horses (Theinmostlight) (Durtro, 1996) : Dernier album de Current véritablement dans la période folk inspirée par les comptines d’enfant et les vieilles chansons traditionnelles. Splendide.

Soft Black Stars (Durtro, 1998) : Album minimaliste axé sur la mort et la perte, avec juste piano et voix. Intimiste et prenant.

Black Ships Ate The Sky (Durtro, Jjana Records, 2006) : Peut-être le meilleur album de Current depuis 10 ans, concentré de tout ce qui fait leur musique : splendeur mélodique, déchirement intime, mysticisme, religion, apocalypse et apaisement au cœur de la souffrance. Le grand retour d’un David Tibet en pleine élan créateur.

Il est à noter que ceci n’est qu’une infime partie de l’œuvre complète du projet Current 93, qui, outre de nombreux autres albums et EPs, comprend un très grand nombre de live (dont de nombreux sont splendides) et de remixes ou d’albums retravaillés, la plupart pour le moins valables. Un petit tour sur un site comme ‘discogs’ vous éclairera à ce sujet.

By NoWay

 

Publié dans Musik

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BELLE 06/01/2007 15:42

Juste pour te souhaiter une bonne année 2007 avec un peu de retard Yannig.

Kiss

Belle

dijor 29/12/2006 18:36

Ils ont uen vie plsu rempli, et plus trash
Je ne connais pas du tout
Bonne journée
dijor

Florian 29/12/2006 13:46

J'aime ce "groupe" si on peut l'appeller ainsi.
Merci pour cette redécouverte :)